L’Université du futur

L’Université du futur

par | 20 Mai, 2018 | Nouvelle technologie | 0 commentaires

Penser la révolution numérique pour se préparer au futur

À l’image de ce qui existe aux États-Unis, en Angleterre ou en Allemagne, l’Université du Futur est un outil d’anticipation et de réflexion sur la révolution numérique, et ses conséquences vertigineuses sur l’ensemble de la société. Dans le contexte d’accélération technologique sans précédent que nous connaissons, l’innovation est plus que jamais au cœur des politiques régionales. Une bonne politique ne se contente plus de gérer le présent, elle doit anticiper l’avenir pour préserver ses leaderships et en créer de nouveaux.

« Donner au grand public une vision panoramique d’un nouveau monde numérique dominé par les géants du Net – GAFA américains et BATX chinois –, en débattre, créer des vocations, et permettre à chacun de mieux anticiper l’avenir, notamment pour l’orientation des jeunes, seront les missions principales de l’Université du Futur. »
Alain Rousset, Président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine

Conférence : Intelligence artificielle La dernière invention de l’homme

L’intelligence artificielle, qui progresse à une vitesse stupéfiante, est un des grands enjeux du siècle. Si nous sommes encore à l’âge de pierre du cerveau électronique, l’IA est déjà supérieure à l’homme dans de nombreux domaines, comme les échecs, le jeu de go, ou le traitement des données.

Son évolution future, combinée à celle de la robotique et de la génétique va profondément bouleverser l’humanité et la société dans les décennies qui viennent.

Les plus grands spécialistes des nouvelles technologies, de l’éthique, de l’économie —médecins, intellectuels, élus— seront présents le 28 mai, à Poitiers, pour réfléchir à ce nouveau monde façonné par le numérique. Et répondre à la question ultime : Comment faire en sorte que ce nouveau monde reste malgré tout humain ?

En présence notamment de Pascal Picq (anthropologue, Collège de France), du Général Denis Mercier (Commandant suprême de l’OTAN), de Nicolas Bouzou (économiste), de Nicolas Miailhe (Harvard), Thierry Berthier (Université de Limoges), Jurgi Camblong (biologiste), André Pietri (entrepreneur), Alain Clayes (maire de Poitiers), Pierre Corvol (médecin, Collège de France).

Partager cet article sur
Share This